Publié le

Les sauvegardes informatiques en environnement d’entreprise

I. Introduction

Dans un environnement d’entreprise, la sauvegarde des données est une pratique essentielle pour assurer la continuité de l’activité de l’entreprise.
Les entreprises génèrent de grandes quantités de données critiques telles que des informations sur les clients, des factures, des documents contractuels, des données financières, etc. La perte de telles données peut avoir des conséquences désastreuses, allant de la perte de la confiance des clients à la faillite de l’entreprise. C’est pourquoi il est crucial de mettre en place un système de sauvegarde fiable pour garantir la sécurité et l’intégrité des données de l’entreprise.
Dans cet article, nous examinerons les risques encourus en l’absence de sauvegarde, les différentes méthodes de sauvegarde disponibles et les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour assurer la sauvegarde des données.


II. Les risques encourus en l’absence de sauvegarde

Les sauvegardes sont importantes, car elles constituent souvent la seule réponse face à :

a) Perte de données

Les sauvegardes peuvent aider à récupérer les données perdues en cas de panne de matériel, de défaillance du système ou de suppression accidentelle de données.

b) Sinistres naturels

Les catastrophes naturelles, telles que les inondations, les incendies ou les tremblements de terre, peuvent détruire les données de l’entreprise. Les sauvegardes peuvent aider à restaurer les données et à remettre l’entreprise en marche rapidement.

c) Erreurs humaines

Les erreurs humaines, telles que la suppression accidentelle de fichiers ou la modification incorrecte de données, peuvent entraîner la perte de données importantes. Les sauvegardes peuvent aider à récupérer rapidement les données perdues.

d) Attaques de virus ou de logiciels malveillants

Les virus et les logiciels malveillants peuvent endommager les données de l’entreprise ou les rendre inaccessibles. Les sauvegardes peuvent aider à restaurer les données à partir d’un point antérieur à l’infection (Cf. Prévenez les attaques de ransomware).

e) Changements de système

Les migrations ou les mises à niveau de système peuvent entraîner des pertes de données ou des incompatibilités. Les sauvegardes peuvent aider à récupérer les données perdues ou à restaurer les données dans un environnement de système différent.

f) Conformité aux réglementations

Les entreprises sont soumises à des réglementations strictes en matière de stockage et de protection des données ( ex. RGPD). Les sauvegardes peuvent aider à respecter ces réglementations en garantissant que les données sont protégées et sauvegardées de manière fiable.


III. Les différentes méthodes de sauvegarde

Plusieurs méthodes de sauvegarde sont disponibles pour les entreprises, chacune avec ses avantages et ses inconvénients. Il est important de choisir une méthode de sauvegarde fiable et adaptée aux besoins de l’entreprise. Les méthodes de sauvegarde locales et dans le cloud sont les plus courantes, mais il est également possible d’utiliser d’autres méthodes de sauvegarde telles que la sauvegarde sur bande ou la réplication de données.

  • La sauvegarde locale : cette méthode consiste à copier les données sur un support de stockage situé sur place, tel qu’un disque dur externe, un NAS ou une clé USB. Cette méthode est simple et rapide, mais présente l’inconvénient d’être vulnérable aux dommages physiques ou aux vols sur place.
  • La sauvegarde dans le cloud : cette méthode consiste à stocker les données sur des serveurs distants, accessibles via internet. Cette méthode est pratique et sécurisée. Les données transitent de manière sécurisée et sont stockées sur des serveurs également protégés par des mesures de sécurité et sont accessibles de n’importe où. Cependant, elle peut être coûteuse en fonction du volume de données à sauvegarder et de la fréquence de sauvegarde. Alors que l’adoption d’une approche de stockage de données entièrement basée sur le cloud n’est pas encore très répandue, le recours au cloud hybride est en pleine croissance. Cette méthode consiste à répartir le stockage de données entre des emplacements sur site et des solutions de cloud public ou privé, en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise.
  • La sauvegarde sur bande : cette méthode consiste à stocker les données sur des bandes magnétiques. Cette méthode est peu coûteuse et fiable, mais nécessite un équipement spécifique et une manipulation physique des bandes (rotations). Lorsque le stockage hors ligne est une exigence, le format ouvert Linear Tape-Open (LTO) est souvent utilisé pour stocker des données à long terme sur bande. Cela est particulièrement utile pour garantir la conservation des données (archivage) sur une période prolongée.
  • La réplication de données : cette méthode consiste à copier les données en temps réel sur un autre système, généralement situé à distance. Cette méthode est utile pour les entreprises qui nécessitent une récupération rapide des données en cas de sinistre, mais peut être coûteuse en termes de bande passante et de stockage.

Le choix de la méthode de sauvegarde dépendra des besoins de l’entreprise en termes de volume de données, de fréquence des sauvegardes, de coût et de sécurité. Il est recommandé de choisir une méthode de sauvegarde fiable et adaptée aux besoins de l’entreprise, en gardant à l’esprit qu’une sauvegarde régulière et sécurisée des données est essentielle pour la continuité des activités de l’entreprise.


IV. Les bonnes pratiques pour la sauvegarde des données

Pour éviter les risques liés aux sauvegardes informatiques, il est important de suivre de bonnes pratiques pour assurer une sauvegarde efficace des données de l’entreprise.

a) Evaluer les besoins de l’entreprise
La première étape consiste à évaluer les besoins en sauvegarde de l’entreprise. Il est important de déterminer les données à sauvegarder, la fréquence de sauvegarde nécessaire, la méthode de sauvegarde à utiliser, et les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les données.

b) Mettre en place un plan de sauvegarde
Une fois les besoins évalués, il est essentiel de mettre en place un plan de sauvegarde clair et détaillé pour assurer une sauvegarde régulière et fiable des données. Le plan de sauvegarde doit décrire les données à sauvegarder, la méthode de sauvegarde à utiliser, la fréquence de sauvegarde, ainsi que les mesures de sécurité à prendre pour protéger les données.

c) La sécurisation des sauvegardes : chiffrement et stockage hors site
La protection des données est essentielle pour assurer une sauvegarde efficace. Il est donc important de mettre en place des mesures de sécurité visant à protéger les données contre les pertes, les vols, ou les cyberattaques. Les mesures de sécurité peuvent inclure l’utilisation de mots de passe forts, le chiffrement des données, la surveillance régulière des équipements et de toute activité suspecte sur le réseau.
Si besoin, le stockage immuable (Cf. stockage immuable) est une méthode adaptée pour garantir l’intégrité et la confidentialité des données.

d) Tester régulièrement les sauvegardes et restaurations des données
Il est aussi important de tester régulièrement les sauvegardes ainsi que la restauration des données pour s’assurer qu’elles sont efficaces et que les données peuvent être récupérées si besoin. Ces tests doivent donc être effectués régulièrement pour s’assurer que les sauvegardes soient bien à jour et que les données puissent être restaurées en cas d’urgence.

e) Former le personnel
Le personnel concerné doit être formé aux bonnes pratiques en matière de sauvegarde pour assurer une sauvegarde efficace et sécurisée des données de l’entreprise. La formation doit inclure les risques liés aux sauvegardes informatiques, les méthodes de sauvegarde disponibles, les mesures de sécurité à prendre, et les procédures à suivre en cas de perte de données.


V. Conclusion

Les sauvegardes informatiques sont une composante essentielle de la sécurité des données en entreprise.
En cas de sinistre, une stratégie de sauvegarde régulière et sécurisée des données peut être la seule chance de récupérer les informations perdues et de garantir soit la continuité, soit la reprise des activités de l’entreprise.
Les entreprises peuvent ainsi s’assurer que leurs données soient protégées et prêtes à faire face à tout incident imprévu.

Antivirus ESET

Solution de sécurité avancée, ESET Nod32 Antivirus protège votre ordinateur contre les virus, ransomwares et autres menaces en ligne.

Restez en sécurité avec ESET Nod32 Antivirus

l'antivirus...

le plus efficace léger primé

disponible avec

Utilisateurs dans le monde
0 M+
Centres de R&D
0
Années d'innovation
0
Récompenses VB100
0 +
Publié le

Prévenez les attaques de ransomware : les mesures essentielles à prendre

Les ransomwares sont de plus en plus fréquents de nos jours, et les entreprises sont souvent la cible de ces attaques malveillantes. Les ransomwares (Cf. Lexique des menaces) sont des logiciels malveillants qui chiffrent les données d’une entreprise et exigent une rançon pour leur restitution.

Afin de s’en prémunir, voici quelques règles à adopter :

Sensibiliser les employés

La première étape consiste à sensibiliser les employés aux menaces de ransomware et à leur apprendre à reconnaître les e-mails de phishing ou les fichiers suspects. Il est également important de leur apprendre à ne pas ouvrir les pièces jointes ou les liens provenant d’e-mails non sollicités.


Mettre à jour régulièrement les logiciels

Il est essentiel de maintenir les logiciels de votre entreprise à jour pour éviter les failles de sécurité connues. Assurez-vous de vérifier régulièrement les mises à jour de sécurité pour tous les logiciels utilisés par votre entreprise.


Sauvegarder régulièrement les données

Effectuez régulièrement des sauvegardes de toutes les données importantes de votre entreprise et stockez-les sur un site sécurisé hors site (site secondaire ou cloud sécurisé). Ainsi, en cas d’attaque de ransomware, vous pourrez ainsi restaurer les données et éviter d’avoir à payer la rançon.


Mettre en place des outils de sécurité

Utilisez des outils de sécurité tels que des pare-feu, des anti-virus et des anti-malwares pour protéger votre entreprise contre les attaques de ransomware. Les outils de détection comportementale (EDR, XDR, …) tendent à se démocratiser et peuvent également aider à détecter les attaques avant qu’elles ne causent des dommages.


Établir des politiques de sécurité

Elaborez des politiques de sécurité claires pour votre entreprise, telles que des politiques de mots de passe forts et de sécurité réseau. Assurez-vous que tous les employés sont formés sur ces politiques et qu’ils les respectent.


Limiter l’accès aux données

Limitez l’accès aux données sensibles uniquement aux employés qui en ont besoin pour effectuer leur travail. Établissez des contrôles d’accès pour s’assurer que les données ne sont pas accessibles à des personnes non autorisées.


Surveiller les activités

Surveillez régulièrement les activités sur les réseaux de votre entreprise pour détecter toute activité suspecte. Vous pouvez également utiliser des outils de détection d’intrusion pour surveiller les activités sur votre réseau.


En mettant en œuvre ces mesures essentielles, vous pouvez réduire le risque d’attaques de ransomware et protéger efficacement les données de votre entreprise.

Publié le

ESET Nod32 est-il efficace contre les ransomwares ?

Le blogueur Mikaël de Tech2tech a testé, dans un vlog (video blog) ci-dessous, les capacités d’ESET Nod32 Antivirus à bloquer les ransomwares (ou rançongiciels).

Les ransomwares (Cf. Lexique des menaces) sont des logiciels malveillants (malwares) qui chiffrent les fichiers de l’utilisateur et demandent une rançon pour les récupérer. Les ransomwares sont conçus pour être discrets et se propagent souvent sans que l’utilisateur en soit conscient, par exemple en téléchargeant un fichier infecté ou en cliquant sur un lien malveillant dans un email ou sur un site web infecté.

Dans la vidéo, le présentateur explique le fonctionnement de ESET Nod32 Antivirus et comment l’antivirus Nod32 peut aider à protéger l’ordinateur contre les ransomwares. Il utilise, entre autres, un ransomware appelé « Cerber » pour vérifier si le logiciel ESET Nod32 Antivirus arrive bien à bloquer le malware et ainsi empêcher le chiffrement des fichiers.

Ps : « Cerber » est un ransomware qui est apparu pour la première fois en 2016 et qui utilise un chiffrement fort pour verrouiller les fichiers de la victime et exige une rançon pour les déverrouiller.

Le présentateur conclut que ESET Nod32 Antivirus a réussi à détecter et à bloquer efficacement la majorité des menaces de type ransomware, empêchant ainsi le chiffrement des fichiers sur l’ordinateur.

Nous recommandons également l’utilisation d’ESET Nod32 Antivirus ou de la suite de sécurité ESET Internet Security comme solution de protection efficace contre les logiciels malveillants, et plus particulièrement les ransomwares.

Scanner en ligne

ESET propose un scanner en ligne afin de pouvoir analyser gratuitement son ordinateur à la recherche de logiciels malveillants et placer ainsi ces derniers en quarantaine pour les empêcher de nuire.

L’utilisation de ESET Online Scanner offre de multiples intérêts :

  • évaluer l’efficacité de votre antivirus actuel
  • détecter et supprimer toute menace potentielle (virus, malware, logiciel espion, etc…)
  • lancer gratuitement un scan de votre Pc sous Windows, sans installation préalable
  • proposer une procédure simple et sans enregistrement

Important : ESET Online Scanner n’apporte en aucun cas la sécurité indispensable à la protection au quotidien de votre Pc et de vos données personnelles. Pour cela, il convient d’installer sur votre Pc un logiciel antivirus (eg. ESET Nod32 Antivirus ou la suite de sécurité ESET Internet Security).

Voici le déroulement des opérations à effectuer pour scanner gratuitement votre Pc sous Windows :

1/ Téléchargez le scanner en ligne depuis le site ESET
https://download.eset.com/com/eset/tools/online_scanner/latest/esetonlinescanner.exe

2/ Exécutez ensuite le programme précédemment téléchargé (généralement dans le dossier « Téléchargements »)

3/ Vous devez accepter les conditions d’utilisation en cliquant sur « J’accepte« 

4/ Indiquez vos préférences en matière de collecte d’informations

5/ Choisissez le type d’analyse souhaitée
Sélectionnez « Analyse personnalisée » si vous ne souhaitez scanner par exemple que la partition système

6/ Nous ne nous intéressons, dans le cas présent, qu’à la partition système C:\

7/ le scanner prépare puis démarre son analyse

8/ ESET Online Scanner affiche le résultat final une fois son analyse terminée

9/ Bravo, vous venez de scanner votre Pc à la recherche de logiciels malveillants et tout semble en ordre.
En option, ESET Online Scanner vous propose de procéder à une nouvelle analyse périodique (mensuelle)

10/ Vous pouvez également programmer le jour et l’heure de cette analyse mensuelle qui vous convient le mieux

Rappel important : ESET Online Scanner n’apporte en aucun cas la sécurité indispensable à la protection au quotidien de votre Pc et de vos données personnelles. Pour cela, il convient d’installer sur votre Pc un logiciel antivirus (eg. ESET Nod32 Antivirus ou la suite de sécurité ESET Internet Security).

Publié le

La cybersécurité pour les TPE/PME

Vol de données, demandes de rançon, atteinte à l’image ou sabotage sont autant de risques qui pèsent sur les organisations et dont les conséquences peuvent-être graves voire irréversibles.
L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information présente dans un nouveau guide destiné aux TPE et aux PME quelques bonnes pratiques permettant déjà de réduire très significativement le risque.
En mettant en place des mesures simples mais essentielles, vous pourrez protéger votre entreprise contre de nombreuses cybermenaces et considérablement limiter les dégâts en cas d’attaque plus sophistiquée.

Publié le

Guide d’Hygiène Informatique

Vous êtes responsable de la sécurité des systèmes d’information de votre organisation ou, plus simplement, c’est à vous que revient la responsabilité du bon fonctionnement de son informatique.
Le guide de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) vous présente les 42 mesures d’hygiène informatique essentielles pour assurer la sécurité de votre système d’information et les moyens de les mettre en œuvre, outils pratiques à l’appui.

Publié le

Lexique des menaces informatiques

La majorité des menaces que les produits ESET permettent d’éliminer en temps réel peuvent se classer, de façon non exhaustive, suivant les typologies et catégories suivantes :

Virus :

  • virus de fichiers : modification des fichiers exécutables, principalement .exe, .dll et .com
  • virus de scripts : spécifique aux fichiers de scripts (VBS, JavaScript, PHP, BAT, etc…) ; ils infectent d’autres fichiers et peuvent faire partie intégrante d’une forme de virus multi-composants
  • virus de boot : modifient les secteurs de boot des disques durs et périphériques amovibles et installent leurs propres routines de démarrage
  • macro-virus : attaquent les documents en vue d’y injecter des commandes de code malicieux (ex Word)

Vers :

Programme malicieux qui se réplique via un LAN ou via le Net. Contairement aux virus qui nécessitent la recopie d’un fichier pour infecter la machine hôte, un ver s’efforcera de se répliquer lui-même via le réseau, en exploitant la messagerie, le chat, ou les éventuelles failles des systèmes ou des applicatifs installés.

Trojans (ou troyens) :

Contrairement aux virus ou aux vers, un troyen est un programme qui ne se réplique pas de façon autonome et n’infecte pas d’autres fichiers. Il peut avoir différentes buts, tels loguer et transmettre des codes claviers (keylogger), détruire des données, ou formater des unités de stockage. Certains permettent la création et l’ouverture d’une porte dérobée, afin de prendre le contrôle à distance, sans consentement de l’utilisateur.

Adware, spyware, riskware :

Ce sont des programmes qui représentent une certaine nuisance à l’utilisation ou qui peuvent collecter des informations à l’insu de l’utilisateur (publicités intempestives, collecte des habitudes de navigation, des pages visitées, des programmes installés, vol de données sur l’identité de l’utilisateur, etc…)

Ransomwares (rançongiciels)

Un ransomware est un type de logiciel malveillant (ou « malware ») qui a pour but de chiffrer les fichiers d’un utilisateur ou d’une entreprise et d’exiger une rançon en échange de la clé de déchiffrement. Les ransomwares sont souvent diffusés par le biais de courriers électroniques de phishing, de sites Web infectés ou de téléchargements de fichiers malveillants (voir le test « ESET Nod32 est-il efficace contre les ransomwares ? »)

Hoax et Scams :

Détourne la vigilance d’un utilisateur pour l’amener à visiter une page qui est supposée digne de confiance, en vue de receuillir des informations (login et passwords, N° carte de paiement, etc…)

Attaques réseau :

Elles peuvent prendre différentes formes, telles que DDOS (déni de service), empoisonnement de cache DNS, scan de ports, désynchronisation TCP, relais SMB, attaque ICMP, etc… , et visent à utiliser les faiblesses ou les failles des protocoles de communication sur Internet pour mener différentes actions préjudiciables

Entreprises

Optez pour la protection complète de vos équipements informatiques, de vos données professionnelles et celle de vos utilisateurs grâce à la technologie multicouche d’ESET. Bénéficiez d’une interface conviviale, ESET PROTECT, qui permet une gestion facile et centralisée de la sécurité depuis une console on premise ou dans le cloud.

Protection Antivirus

La solution de sécurité adaptée à votre entreprise

ESET, la garantie d'une protection efficace

Console d'administration

Modern Endpoint Security

Serveurs

Console d'administration

Endpoints

Serveurs

Sandboxing Cloud

Chiffrement complet
des disques

Console d'administration

Endpoints

Serveurs

Sandboxing Cloud

Chiffrement complet
des disques

Messageries

Microsoft 365
& Google Workspace

Vulnerability
& Patch Mgmt

ESET Protect Enterprise

Console d'administration

Endpoints

Serveurs

Sandboxing Cloud

Chiffrement complet
des disques

XDR

ESET Protect
Elite

Console d'administration

Endpoints

Serveurs

Sandboxing Cloud

Chiffrement complet
des disques

Messageries

Microsoft 365
& Google Workspace

Vulnerability
& Patch Mgmt

XDR

Authentication Multifacteurs

ESET Protect MDR

Console d'administration

Endpoints

Serveurs

Sandboxing Cloud

Chiffrement complet
des disques

Messageries

Microsoft 365
& Google Workspace

Vulnerability
& Patch Mgmt

XDR

Authentication Multifacteurs

MDR

Protection des Endpoints

Gardez une longueur d'avance : Comprendre l'analyse des menaces pour une défense efficace